Peter
STOKES
Directeur d'études
Section : Sciences Historiques et Philologiques
Chaire : Humanités numériques et computationnelles
Thématiques :
Humanités numériques Langues et écritures

Biographie

Après un double cursus en littérature (latine et anglaise) et ingénierie informatique, Peter Stokes a obtenu un doctorat en paléographie de l’Université de Cambridge. Il a ensuite travaillé pendant douze ans au Centre for Computing in Humanities (devenu depuis le Department of Digital Humanities) du King’s College London, d’abord en tant que chercheur puis comme maître de conférences (Lecturer et Senior Lecturer) et Reader.

 

Dans le cadre de ces postes, il a travaillé sur plusieurs projets numériques avant de devenir porteur ou co-porteur de trois projets majeurs, y compris un ERC Starting Grant (DigiPal, Exon Domesday et Models of Authority).

 

En 2018, il a été élu à l’EPHE où, en parallèle de ses activités pédagogiques et de la recherche, il est aussi responsable des humanités numériques.

 

Il a publié sur la paléographie, la codicologie, et les humanités numériques, ainsi que l’onomastique et la lexicographie, et il a enseigné à Kings College London et les universités de Cambridge, Leicester, London et Tours, sur la paléographie, l’histoire médiévale, latin médiéval, et les humanités numériques.

 

Il est Membre élu du bureau du Comité International de Paléographie Latine (CIPL, 2020-25), Membre élu au comité de coordination de Humanistica : l’association francophone des humanités numériques (2021-24), et éditeur pour le numérique et le multimédia de Speculum: A Journal of Medieval Studies (2017-22).

Programmes de recherche

  • Pôle numérique de Scripta PSL

Le pôle numérique de Scripta développe des outils numériques pour l’étude des documents écrits. Étant donné la concentration unique de spécialistes des écritures les plus diverses au sein de PSL, un accent particulier sera porté sur l’articulation des approches qualitatives et quantitatives en paléographie. https://scripta.psl.eu/pole-numerique/

Après un double cursus en littérature (latine et anglaise) et ingénierie informatique, Peter Stokes a obtenu un doctorat en paléographie de l’Université de Cambridge. Il a ensuite travaillé pendant douze ans au Centre for Computing in Humanities (devenu depuis le Department of Digital Humanities) du King’s College London, d’abord en tant que chercheur puis comme maître de conférences (Lecturer et Senior Lecturer) et Reader.

 

Dans le cadre de ces postes, il a travaillé sur plusieurs projets numériques avant de devenir porteur ou co-porteur de trois projets majeurs, y compris un ERC Starting Grant (DigiPal, Exon Domesday et Models of Authority).

 

En 2018, il a été élu à l’EPHE où, en parallèle de ses activités pédagogiques et de la recherche, il est aussi responsable des humanités numériques.

 

Il a publié sur la paléographie, la codicologie, et les humanités numériques, ainsi que l’onomastique et la lexicographie, et il a enseigné à Kings College London et les universités de Cambridge, Leicester, London et Tours, sur la paléographie, l’histoire médiévale, latin médiéval, et les humanités numériques.

 

Il est Membre élu du bureau du Comité International de Paléographie Latine (CIPL, 2020-25), Membre élu au comité de coordination de Humanistica : l’association francophone des humanités numériques (2021-24), et éditeur pour le numérique et le multimédia de Speculum: A Journal of Medieval Studies (2017-22).