Master Sciences du Vivant

Master Sciences du Vivant

Université PSL
Type(s) de formation(s)
  • Formation Initiale
Programme gradué
  • PG Sciences de la Terre et biodiversité
  • PG Sciences du vivant
Niveau de diplôme
Master
Domaine
  • Sciences, technologie, santé
Thématiques
Sciences de la Vie et de la Terre

Responsable formation

Isabelle
LAGROYE
Sciences de la Vie et de la Terre

Le Master SdV de PSL est un master interdisciplinaire qui prépare les nouvelles générations de scientifiques et d’ingénieurs à affronter les questions émergentes dans les domaines de la biologie contemporaine, de l’écologie et des sciences de l’environnement.

Présentation

L’École Pratique des Hautes Études porte deux parcours du Master SdV de PSL regroupés au sein du cursus IMaGHE (Integrative Master for Global Health and Ecology) :

  • parcours Physiopathologie Intégrative (PPI) : dédié à la biologie, de la molécule à l'organisme. Il fait partie du programme gradué Sciences du vivant ;
  • parcours Biodiversité et Environnement (B&E) : dédié à l’écologie et la biologie de la conservation, du gène à l’environnement. Il fait partie du programme gradué Sciences de la terre et biodiversité.

 

Objectifs généraux

Au cours des quatre semestres de formation (M1 + M2), les étudiants acquièrent les compétences suivantes :

  • les connaissances scientifiques les plus récentes des disciplines concernées ;
  • les méthodes d’analyse d’un questionnement scientifique : recherche d’information et bibliographie ; construction de protocoles expérimentaux, analyse de données ;
  • les capacités d’interprétation et de présentation de données scientifiques (en français et en anglais) ;
  • les outils nécessaires à l’élaboration de projets de recherche académique ou R&D.

 

Les « plus » des parcours PPI et B&E

 

  • Les parcours Physiopathologie Intégrative (PPI) et Biodiversité et Environnement (B&E) sont marqués par une forte identité de formation par la recherche et sont dédiés à la biologie du vivant, de la molécule à l'organisme ou de l'organisme à l'environnement. Les programmes abordent des questions sur les interactions biotiques et abiotiques qui affectent la santé des organismes et des écosystèmes. Ils forment des scientifiques impliqués dans des projets de recherche physiologique ou environnementale, qu'ils soient appliqués ou académiques.
  • Le tutorat constitue l’une des bases de la formation ; il introduit au niveau du Master un accompagnement qui est ordinairement réservé à la pratique doctorale. Un tuteur pédagogique est choisi par le Conseil de formation parmi les enseignant(e)s-chercheur(e)s de l’EPHE. Il/elle accompagne l’étudiant durant toute sa scolarité, définit avec lui son calendrier pédagogique et participe à l’évaluation de ses stages.
  • L’organisation du Master 1 aussi bien que du Master 2 permet une implication précoce dans un projet de recherche (ou R&D) par l’adossement de l’apprentissage théorique avec le contexte et la pratique du stage (obligatoire).
  • Avec l’aide de leurs tuteurs et des autres enseignants-chercheurs, les étudiants de master ont la possibilité d’accéder aux ressources et à la vie des équipes, structures et laboratoires de recherche dans lesquels ils effectuent leur stage. Des opportunités de stage sont ouvertes au sein d'un large réseau de partenaires dans et autour d'excellentes universités des territoires français, ainsi qu’à l'étranger. Ces structures fournissent la formation la plus adaptée à la recherche, par immersion dans un programme de recherche et sur un sujet de recherche.
  • Des parcours croisés entre les parcours disciplinaires du Master Sciences du Vivant et d’autres Masters sont envisageables sous réserve d’accord des équipes pédagogiques concernées. La possibilité de choisir jusqu’à 3 UE extérieures sur les 2 années, en plus des nombreuses UE au choix proposées dans le cursus IMaGHE, offre aux apprenants un programme « à la carte », au plus près de leur projet professionnel.

 

Lieu de la formation

La plupart des cours se déroulent à proximité des Groupements de Recherche et d’Enseignements Thématiques (GRET) EPHE - PSL de Paris et de Montpellier mais aussi de Lyon, Bordeaux, Caen, Perpignan, Nancy, Grenoble, Dijon, Dinard et Moorea (Polynésie française).

 

Cours proposés

Biologie cellulaire et moléculaire, génétique humaine, épigénétique, infectiologie-microbiologie, neurosciences et sciences cognitives, oncologie-immunologie, écologie, biodiversité, évolution, sciences de la conservation, sciences de l'environnement, récifs coralliens, gestion du risque incendie et formations complémentaires (anglais, communication scientifique, bio-statistiques, intégrité scientifique, imagerie 2D / 3D, cytométrie en flux, spatialisation des données, etc.).

 

Rythme des enseignements

La majorité des unités d’enseignement (UE), d’une durée totale de 30 heures chacune, se déroulent majoritairement sur 5 journées consécutives. Certaines UE courent sur 2 semaines consécutives (60 h, 6 ECTS) ou se font à distance, majoritairement en asynchrone.

 

Régime d’inscription

Les parcours PPI et B&E sont accessibles en formation initiale et en formation continue. Ils sont accessibles en contrat de professionnalisation.

Admissions

Conditions d’accès

Les dossiers de candidature des étudiants sont soumis au conseil de formation du master SDV (procédure entièrement dématérialisée).

 

Accès en Master 1

Être titulaire d’un des diplômes suivants :

  • licence (L3) en Sciences de la vie ou Sciences pour la santé ou Sciences et technologie ou Sciences de la vie et de la terre ;
  • diplôme équivalent à la licence (180 ECTS) ;
  • à défaut, le formulaire de validation des acquis (VA) devra être renseigné. Ce formulaire est disponible dans le dossier de candidature et un avis favorable de la commission de sélection sera nécessaire pour la validation du parcours antérieur.

 

Accès en Master 2

Être titulaire d’une maîtrise ou avoir validé un M1 dans le domaine.
À défaut, le formulaire de validation des acquis (VA) devra être renseigné. Ce formulaire est disponible dans le dossier de candidature et un avis favorable de la commission de sélection sera nécessaire pour la validation du parcours antérieur.

Les étudiant(e)s doivent faire état d'une recherche active de stage. Toute proposition de stage doit être validée par le conseil de formation du master SDV. Des propositions de stage validées par le conseil de formation sont consultables sur le site de l’EPHE - PSL, rubrique Stages.

Le dossier de candidature se compose des pièces suivantes :

  • lettre de motivation, précisant notamment le projet professionnel à l’issue du master ;
  • Curriculum Vitae détaillé ;
  • copie des relevés de notes complets de licence (entrée en M1) ou master 1 (Master 2) ; traduction en français pour les diplômes étrangers ;
  • recommandation (processus dématérialisé) : coordonnées de : 1 référent académique (obligatoire), 1 référent professionnel (recommandé).

 

Attendus à l’entrée en M1

  • Solide formation en sciences en général, et en biologie en particulier.
  • Expérience de recherche (stages en laboratoire de biologie, stages dans des structures publiques ou privées en lien avec les sciences de la vie et de la terre) et capacité à exposer les travaux réalisés.
  • Appétence pour les aspects interdisciplinaires Pour les candidats étrangers, sans attestation de maîtrise de la langue française (niveau B2), un test devra être passé à la rentrée et l’apprentissage du FLE sera obligatoire en dessous d’un niveau B2.

 

Calendriers de recrutement 2022/23

 

  • Session 1 : du 17 janvier au 10 février 2022.
  • Session 2 : du 1er mars au 14 avril 2022.
  • Session 3 : du 20 juin au 4 juillet 2022.

 

Étudiants internationaux extra-communautaires sans diplôme français de Licence

Les étudiants qui résident dans un pays de la procédure « Études en France » et qui souhaitent s'inscrire en master à l'EPHE - PSL doivent déposer une demande d'admission sur la plateforme Études en France.

Ils doivent également effectuer une demande d’admission sur le portail de candidature de l’Université PSL.

Pour plus d'informations consultez la page Étudiants internationaux : venir étudier à l'EPHE -PSL.

 

Contrat de professionnalisation

Le parcours Physiopathologie intégrative (PPI) est accessible dans le cadre d’un contrat de professionnalisation. Contacts : Mme Sophie Boussard, directrice de la formation continue pour les informations sur la prise en charge de votre formation ; Dr Morwéna Latouche, responsable pédagogique du parcours.

 

Validation des Études Supérieures (VES)

Les parcours Physiopathologie intégrative (PPI) et Biodiversité et environnement (B&E) du master Sciences du Vivant (SDV) sont éligibles au dispositif de la Validation des Études Supérieures (VES) - Références réglementaires : Articles R 613‐32 à R 613‐37 du Code de l’Éducation. La Validation des Études Supérieures (VES) permet l’obtention (totale ou partielle) du diplôme de Master SDV, par reconnaissance d'études antérieures et par une présentation orale devant jury de leurs compétences professionnelles et académiques. Le formulaire de pré-inscription gratuit est à transmettre avant le mardi 24 janvier 2023, au titre de la campagne 2022-2023.

Programme

Le Master SDV - IMaGHE (Integrative Master’s for Global Health and Ecology) propose 2 parcours basés sur la pratique de la recherche, dédiés aux sciences du vivant, de la molécule à l’organisme (PhysioPathologie Intégrative) ou du gène à l’environnement (Biodiversité et Environnement). Ces 2 programmes abordent des questions d’interactions à la fois biotiques et abiotiques touchant la santé des organismes vivants. IMaGHE est associé à la section des Sciences de la Vie et de la Terre de l’EPHE - PSL.

Cours proposés : les 2 années permettent très tôt la participation à un projet de recherche (ou R&D), en adossant la formation principale à un stage, pour mise en contexte et mise en pratique. Ces parcours, en plus des cours obligatoires ou optionnels de pré-spécialisation, offrent aussi une formation aux compétences et savoir-faire généraux (anglais, rédaction ou synthèse pour des demandes de financement, communication scientifique, biostatistiques, intégrité scientifique).

Des parcours croisés entre les parcours disciplinaires du Master Sciences du Vivant et d’autres Masters sont envisageables sous réserve d’accord des équipes pédagogiques concernées (UE extérieures). La possibilité de choisir des UE extérieures sur les 2 années offre aux apprenants un programme « à la carte », au plus près de leur projet professionnel.

IMaGHE MASTER 1

Le Master 1 inclut un tronc commun offrant une formation obligatoire en compétences générales (anglais, communication scientifique, biostatistiques, rédaction de CV ou de demande de financement, etc.) en sus de cours de pré-spécialisation au S2. Le parcours PPI comporte des cours de pré-spécialisation couvrant différentes thématiques en lien avec les « Pathologie du système nerveux », l’ «Infectiologie » et les « Cellules normales, cancers et thérapies ».

Le parcours B&E offre une large couverture de la discipline avec des cours de pré-spécialisation sur les concepts inhérents à la conservation, l’évolution, les services écosystémiques ou l’écologie des récifs coralliens. À partir de la rentrée 2023, un parcours international B&E regroupera tous les enseignements pouvant être suivis en Anglais. En particulier, un axe sera dédié aux récifs coralliens, alors qu’un autre dédié aux incendies dans le monde, proposera une formation complète depuis la physique et l’écologie du feu jusqu’à la gestion des incendies et leurs impacts.

La première année de Master comprend un stage de 2 mois minimum durant le second semestre pour B&E et 6 mois répartis sur l'année en alternance avec des semaines de cours pour PPI à choisir parmi un spectre large de propositions de partenaires académiques et industriels sur le territoire français et à l’étranger. Ce stage peut se prolonger au sein du même groupe de recherche lors de la seconde année de Master s’il y a lieu de poursuivre le projet de manière plus approfondie.

 

IMaGHE MASTER 2

En sus des étudiants ayant obtenu leur première année au sein du Master IMaGHE, la seconde année est ouverte aux étudiants titulaires d’un Master 1 en Sciences ou l’équivalent (minimum de 4 années d'études supérieures) pourvus d’une expérience de recherche substantielle acquise lors de stages ou de postes occupés.

Le Master 2 permet encore l’acquisition de compétences générales, avec une formation supplémentaire en langues, en droit environnemental et en biostatistiques avancées, ainsi qu’une réflexion sur l’insertion professionnelle (doctorat ou recherche d’emploi).

Le Master 2 offre une spécialisation plus avancée, par le biais d’unités d’enseignement dispensées sous la forme de séminaires de recherche, sur les thématiques présentées au M1.

Des cours plus spécialisés sont ainsi proposés sur les thématiques identifiées en Master 1 : « Pathologie du système nerveux », « Infectiologie » et « Cellule normale, cancer et thérapie », ainsi que des enseignements d’ouverture (médecine régénérative, comportement alimentaire, etc) pour le parcours PPI et les concepts inhérents à la conservation, l’évolution, les services écosystémiques pour le parcours B&E avec toujours une offre soutenue d’unités d’enseignements, incluant notamment celles dédiées aux récifs coralliens et aux incendies dans le monde et à leur gestion.

La seconde année de Master englobe également un stage de 5 à 6 mois (B&E : durant le second semestre, PPI : répartis sur l'année en alternance avec des semaines de cours) dans une structure de recherche académique, industrielle, ou dans une collectivité, en France ou à l’étranger.

 

Télécharger le programme détaillé du Master

Débouchés

Le Master PSL Sciences du Vivant - IMaGHE prépare :

  • en priorité aux métiers de chercheur ou d’enseignant-chercheur dans le secteur public ;
  • aux métiers de la Recherche et Développement dans le secteur privé, en particulier dans l’industrie pharmaceutique et les biotechnologies innovantes ;
  • aux métiers dans les parcs et réserves naturels, les collectivités territoriales ;
  • aux métiers dans les secteurs privés ou semi-publics en gestion de la biodiversité ou de l'environnement.

Mobilité internationale

À l’École Pratique des Hautes Études – PSL, l’internationalisation des formations se traduit par la possibilité, pour chaque étudiant, d’effectuer une mobilité d’études ou de stage.

La Direction des relations internationales accompagne les étudiants dans la définition et la mise en œuvre de leur projet en identifiant les dispositifs et instruments financiers les plus adéquats.

Détentrice du label « Bienvenue en France » et de la charte Erasmus+ 2021-2027, l’École accueille également, depuis de nombreuses années, un nombre important et croissant d’étudiants internationaux.

 

Partir à l'international

Venir étudier à l'EPHE - PSL

École & International

 

Télécharger : Répertoire des dispositifs et instruments financiers au service des projets internationaux

À qui s'adresser ?  Direction des relations internationales

 

L’École Pratique des Hautes Études porte deux parcours du Master SdV de PSL regroupés au sein du cursus IMaGHE (Integrative Master for Global Health and Ecology) :

  • parcours Physiopathologie Intégrative (PPI) : dédié à la biologie, de la molécule à l'organisme. Il fait partie du programme gradué Sciences du vivant ;
  • parcours Biodiversité et Environnement (B&E) : dédié à l’écologie et la biologie de la conservation, du gène à l’environnement. Il fait partie du programme gradué Sciences de la terre et biodiversité.

 

Objectifs généraux

Au cours des quatre semestres de formation (M1 + M2), les étudiants acquièrent les compétences suivantes :

  • les connaissances scientifiques les plus récentes des disciplines concernées ;
  • les méthodes d’analyse d’un questionnement scientifique : recherche d’information et bibliographie ; construction de protocoles expérimentaux, analyse de données ;
  • les capacités d’interprétation et de présentation de données scientifiques (en français et en anglais) ;
  • les outils nécessaires à l’élaboration de projets de recherche académique ou R&D.

 

Les « plus » des parcours PPI et B&E

 

  • Les parcours Physiopathologie Intégrative (PPI) et Biodiversité et Environnement (B&E) sont marqués par une forte identité de formation par la recherche et sont dédiés à la biologie du vivant, de la molécule à l'organisme ou de l'organisme à l'environnement. Les programmes abordent des questions sur les interactions biotiques et abiotiques qui affectent la santé des organismes et des écosystèmes. Ils forment des scientifiques impliqués dans des projets de recherche physiologique ou environnementale, qu'ils soient appliqués ou académiques.
  • Le tutorat constitue l’une des bases de la formation ; il introduit au niveau du Master un accompagnement qui est ordinairement réservé à la pratique doctorale. Un tuteur pédagogique est choisi par le Conseil de formation parmi les enseignant(e)s-chercheur(e)s de l’EPHE. Il/elle accompagne l’étudiant durant toute sa scolarité, définit avec lui son calendrier pédagogique et participe à l’évaluation de ses stages.
  • L’organisation du Master 1 aussi bien que du Master 2 permet une implication précoce dans un projet de recherche (ou R&D) par l’adossement de l’apprentissage théorique avec le contexte et la pratique du stage (obligatoire).
  • Avec l’aide de leurs tuteurs et des autres enseignants-chercheurs, les étudiants de master ont la possibilité d’accéder aux ressources et à la vie des équipes, structures et laboratoires de recherche dans lesquels ils effectuent leur stage. Des opportunités de stage sont ouvertes au sein d'un large réseau de partenaires dans et autour d'excellentes universités des territoires français, ainsi qu’à l'étranger. Ces structures fournissent la formation la plus adaptée à la recherche, par immersion dans un programme de recherche et sur un sujet de recherche.
  • Des parcours croisés entre les parcours disciplinaires du Master Sciences du Vivant et d’autres Masters sont envisageables sous réserve d’accord des équipes pédagogiques concernées. La possibilité de choisir jusqu’à 3 UE extérieures sur les 2 années, en plus des nombreuses UE au choix proposées dans le cursus IMaGHE, offre aux apprenants un programme « à la carte », au plus près de leur projet professionnel.

 

Lieu de la formation

La plupart des cours se déroulent à proximité des Groupements de Recherche et d’Enseignements Thématiques (GRET) EPHE - PSL de Paris et de Montpellier mais aussi de Lyon, Bordeaux, Caen, Perpignan, Nancy, Grenoble, Dijon, Dinard et Moorea (Polynésie française).

 

Cours proposés

Biologie cellulaire et moléculaire, génétique humaine, épigénétique, infectiologie-microbiologie, neurosciences et sciences cognitives, oncologie-immunologie, écologie, biodiversité, évolution, sciences de la conservation, sciences de l'environnement, récifs coralliens, gestion du risque incendie et formations complémentaires (anglais, communication scientifique, bio-statistiques, intégrité scientifique, imagerie 2D / 3D, cytométrie en flux, spatialisation des données, etc.).

 

Rythme des enseignements

La majorité des unités d’enseignement (UE), d’une durée totale de 30 heures chacune, se déroulent majoritairement sur 5 journées consécutives. Certaines UE courent sur 2 semaines consécutives (60 h, 6 ECTS) ou se font à distance, majoritairement en asynchrone.

 

Régime d’inscription

Les parcours PPI et B&E sont accessibles en formation initiale et en formation continue. Ils sont accessibles en contrat de professionnalisation.