Vincent
RAQUIN
Maître de conférences
Section : Sciences de la Vie et de la Terre
Thématiques :
Infectiologie

Biographie

Le Dr. Vincent Raquin est un enseignant-chercheur, biologiste des vecteurs et spécialiste de la transmission d'arbovirus par les moustiques.

 

Il a obtenu un doctorat en écologie des interactions hôtes-parasites en 2012 pour l’étude de l’impact de la bactérie Wolbachia sur la transmission d’arbovirus par le moustique tigre. Au cours de sa thèse, le Dr. Raquin a enseigné en biologie de l’Université Claude Bernard Lyon1 pendant 2 ans en tant que moniteur. Il a ensuite effectué un post-doctorat de 2 ans (2013-2015) à l’Institut Pasteur de Paris (@LambrechtsLab) sur les facteurs génétiques du moustique contrôlant l’infection par le virus de la dengue.

 

L’obtention d’un financement de 2 ans du Labex Ecofect de Lyon (2017-2019) lui a permis d’étudier l’impact de la multi-association microbienne face à l’infection virale chez la mouche Drosophile au sein de l’Institut de Génomique Fonctionnelle de Lyon (@LeulierLab) et du Laboratoire de Biométrie de Biologie Évolutive (@LbbeLyon) à Lyon.

 

Le Dr. Raquin a ensuite été post-doctorant sur le projet Micro-Be-Have (IDEX Lyon, 2019-2021) pour étudier l’impact des micro-organismes sur le comportement du moustique tigre au sein du laboratoire d’Écologie Microbienne de Lyon (@ecomicrolyon) et de l’unité IVPC, à Lyon.

 

Le Dr. Raquin a été recruté comme Maître de Conférences à l’EPHE - PSL en octobre 2021 pour enseigner en section SVT et mener ses recherches sur la transmission d’arbovirus par leurs vecteurs arthropodes.

Le Dr. Vincent Raquin est un enseignant-chercheur, biologiste des vecteurs et spécialiste de la transmission d'arbovirus par les moustiques.

 

Il a obtenu un doctorat en écologie des interactions hôtes-parasites en 2012 pour l’étude de l’impact de la bactérie Wolbachia sur la transmission d’arbovirus par le moustique tigre. Au cours de sa thèse, le Dr. Raquin a enseigné en biologie de l’Université Claude Bernard Lyon1 pendant 2 ans en tant que moniteur. Il a ensuite effectué un post-doctorat de 2 ans (2013-2015) à l’Institut Pasteur de Paris (@LambrechtsLab) sur les facteurs génétiques du moustique contrôlant l’infection par le virus de la dengue.

 

L’obtention d’un financement de 2 ans du Labex Ecofect de Lyon (2017-2019) lui a permis d’étudier l’impact de la multi-association microbienne face à l’infection virale chez la mouche Drosophile au sein de l’Institut de Génomique Fonctionnelle de Lyon (@LeulierLab) et du Laboratoire de Biométrie de Biologie Évolutive (@LbbeLyon) à Lyon.

 

Le Dr. Raquin a ensuite été post-doctorant sur le projet Micro-Be-Have (IDEX Lyon, 2019-2021) pour étudier l’impact des micro-organismes sur le comportement du moustique tigre au sein du laboratoire d’Écologie Microbienne de Lyon (@ecomicrolyon) et de l’unité IVPC, à Lyon.

 

Le Dr. Raquin a été recruté comme Maître de Conférences à l’EPHE - PSL en octobre 2021 pour enseigner en section SVT et mener ses recherches sur la transmission d’arbovirus par leurs vecteurs arthropodes.