Instituts

Institut européen en sciences des religions (IESR)

Créé en 2002, l’IESR est une composante de l’École Pratique des Hautes Études. Organisme de formation adossé au monde de la recherche, il constitue un lieu laïque d’expertise et de conseil sur l’histoire et l’actualité de la laïcité et des questions religieuses. Suivant les recommandations du rapport de Régis Debray sur L’enseignement du fait religieux dans l’école laïque (2002), sa première mission est de participer à la mise en œuvre de l’enseignement des faits religieux à l’école, notamment à travers l’organisation de stages de formation initiale et continue pour les personnels de l’Éducation nationale. L’IESR s’adresse également à tous les professionnels et propose des programmes adaptés aux différents secteurs d’activité (service public, associations, entreprises…).

En lien avec un réseau de correspondants européens, il constitue en outre un observatoire européen de l’évolution des pratiques et de la législation concernant les faits religieux et leur place dans le monde scolaire.

L’IESR est impliqué dans la voie professionnelle du master Sciences des religions et société de l’EPHE et coopère avec l’Université Paris-Sud pour organiser le DU République et religions. Droit-Sociétés-Religions.

Site web

Institut des langues rares (ILARA)

L’ILARA, créé en 2020, est un centre de formation et un centre d’expertise et de ressources sur les langues rares. Il propose de façon souple des formations innovantes et variées à des langues qui, selon les cas, sont peu décrites, peu enseignées ou peu parlées, parfois en danger d’extinction, ou déjà éteintes. Il établit un pont entre les langues anciennes, documentées uniquement par l’écrit, et les langues à tradition orale, dont la documentation comporte une dimension audiovisuelle.

L’ILARA forme des personnes de tout âge et de tous horizons, en formation initiale, continue ou tout au long de la vie, et accorde une importance particulière au niveau de l’initiation. Il organise des cours, séminaires, sessions intensives de langues et de linguistique de terrain, ainsi que des enseignements transversaux d’histoire, de linguistique, de littérature des différentes cultures qui se sont développées autour de ces langues ; il organise également des cycles de conférences pour le grand public.

Pour l’exercice de ses missions, l’ILARA s’appuie au départ sur les compétences scientifiques de l’École Pratique des Hautes Études – PSL et des laboratoires dans lesquels ses enseignants-chercheurs exercent leur activité de recherche, en partenariat avec l’Institut national des langues et civilisations orientales et ses principaux laboratoires. L’ILARA est ouvert à tout partenariat en vue d’une mutualisation des compétences et d’un élargissement de l’offre de formation.

Le carnet Hypothèses de l’ILARA
Le site de l’ILARA en ligne

Institut des récifs coralliens du Pacifique (IRCP)

Créé en 2009, l’Institut des récifs coralliens du Pacifique est une composante de l’École Pratique des Hautes Études. Ses principales actions s’organisent selon quatre axes :

– favoriser dans la durée, à l’échelle régionale du Pacifique, le lien entre recherche fondamentale, politique de préservation et formation des acteurs dans le domaine de la gestion des récifs coralliens ;
– soutenir des problématiques transversales, qui prennent en compte l’apport des sciences humaines et sociales pour la gestion durable des récifs coralliens ;
– mettre en place un réseau de surveillance des récifs coralliens ;
– œuvrer en faveur de projets fédérateurs visant à la préservation des récifs coralliens et contribuer ainsi, dans un contexte de développement durable, à l’avenir des écosystèmes coralliens et des peuples qui en dépendent.

Site web

Institut transdisciplinaire d’étude du vieillissement (ITEV)

Créé en 2010, l’ITEV est une composante de l’École Pratique des Hautes Études. Il a pour mission d’appuyer toute action et réflexion sur le vieillissement, question devenue un enjeu crucial pour notre société. Lieu privilégié d’échanges et de construction de partenariats, l’ITEV offre son expertise, impulse des réflexions sur les impacts positifs du vieillissement, sur une nouvelle cohésion sociale à inventer, fait le lien entre experts et grand public et forme aux nouveaux métiers dédiés au vieillissement à travers une approche transdisciplinaire.

Structure nationale de formation, d’expertise et de diffusion des savoirs sur la thématique du vieillissement, l’ITEV entend favoriser la transdisciplinarité au service des politiques publiques et des stratégies privées. Il envisage le vieillissement comme une étape de la vie positive et potentiel sociétal important pour l’avenir.

Site web