Berlioz et Flaubert : images et musiques de l’Orient

mardi 14 décembre 2021 - 09:30 - 18:00

C’est en 1863 que Berlioz et Flaubert se rencontrent. Le musicien enthousiasmé par Salammbô y a consacré un passage dithyrambique de sa Revue musicale de décembre 1863. Tandis que l’écrivain veut faire adapter son roman pour l’opéra, le compositeur est occupé par la préparation des Troyens. Mais Berlioz sollicite le romancier car il a besoin de « quelques conseils pour les costumes phéniciens et carthaginois. »

berlioz-flaubert-orient.jpg

Berlioz et Flaubert ont tant d’affinités qu’un courant de sympathie les unit et après la mort du musicien, Flaubert regrettera de ne pas avoir eu suffisamment de temps pour mieux le connaître : « Je l’aurais adoré ! » Il vient alors de lire sa correspondance inédite et il y retrouve ses propres inclinations : « Voilà un homme ! et un vrai artiste ! Quelle haine de la médiocrité ! Quelles belles colères contre l’infâme bourgeois ! Quel mépris de On ! Cela vous enfonce les lettres de Balzac, de 36 mille coudées ! » (avril 1879)

Amis posthumes en quelque sorte – car ils se sont peu fréquentés malgré leur attirance mutuelle – Flaubert et Berlioz ont accordé à l’Orient une place similaire dans leurs œuvres et leurs aspirations. Contemporains de l’orientalisme romantique, de la vogue des féeries et des grandes mises en scène orientalisantes, ils ont à leur tour apporté leur contribution à une rénovation des formes et des thèmes.

Organisation : Cécile Reynaud (EPHE - PSL / Saprat) et Gisèle Séginger (Université Gustave Eiffel et Institut universitaire de France)

Journée d'études
14 décembre 2021, 9h30-18h
Maison des Sciences de l’Homme - 54, boulevard Raspail, 75006 Paris. Forum de la Bibliothèque

La première partie de cette manifestation s’était déroulée du 21 au 23 août derniers lors du Festival Berlioz de La Côte-Saint-André.