Nalini
BALBIR
Directrice d'études cumulante
Section : Sciences Historiques et Philologiques
Chaire : Philologie moyen-indienne
Thématiques :
Philologie et sciences des textes

Biographie

Nalini BALBIR, agrégée de grammaire, s'est très tôt tournée vers les études indiennes. Elle est philologue dans le domaine des langues de l'Inde classique (sanskrit, pali, prakrits). Professeur à l'université Sorbonne-Nouvelle (depuis 1988) elle enseigne à tous les niveaux du cursus. A l'École Pratique des Hautes Études, où elle est directeur d'études cumulant (depuis 2000), ses enseignements portent plus spécifiquement sur les langues et les textes du bouddhisme (sanskrit, pali, gandhari) et les points de contact entre textes bouddhiques et jaïns (voir rapports sur les conférences publiés régulièrement dans l'Annuaire).

Ses recherches portent en particulier sur la codicologie des manuscrits jaïns (elle est auteur ou co-auteur de plusieurs catalogues de manuscrits et a participé à des sites web spécialisés), l'histoire du jaïnisme et les aspects de sa pratique contemporaine, et la lexicographie du pali (elle a collaboré au Critical Pali Dictionary).

 

En outre, son intérêt pour les littératures contemporaines de l'Inde s'est concrétisé par la publication de plusieurs traductions du hindi ou du gujerati. L'historiographie des études indiennes au XIXe siècle est un autre domaine clé de son activité (publication des écrits choisis de deux indianistes allemands, E. Leumann et R. Pischel dans la collection des Kleine Schriften ; investigations sur les modes de collaboration entre entre savants indiens et occidentaux engagés dans la collecte de manuscrits).

Nalini BALBIR, agrégée de grammaire, s'est très tôt tournée vers les études indiennes. Elle est philologue dans le domaine des langues de l'Inde classique (sanskrit, pali, prakrits). Professeur à l'université Sorbonne-Nouvelle (depuis 1988) elle enseigne à tous les niveaux du cursus. A l'École Pratique des Hautes Études, où elle est directeur d'études cumulant (depuis 2000), ses enseignements portent plus spécifiquement sur les langues et les textes du bouddhisme (sanskrit, pali, gandhari) et les points de contact entre textes bouddhiques et jaïns (voir rapports sur les conférences publiés régulièrement dans l'Annuaire).

Ses recherches portent en particulier sur la codicologie des manuscrits jaïns (elle est auteur ou co-auteur de plusieurs catalogues de manuscrits et a participé à des sites web spécialisés), l'histoire du jaïnisme et les aspects de sa pratique contemporaine, et la lexicographie du pali (elle a collaboré au Critical Pali Dictionary).

 

En outre, son intérêt pour les littératures contemporaines de l'Inde s'est concrétisé par la publication de plusieurs traductions du hindi ou du gujerati. L'historiographie des études indiennes au XIXe siècle est un autre domaine clé de son activité (publication des écrits choisis de deux indianistes allemands, E. Leumann et R. Pischel dans la collection des Kleine Schriften ; investigations sur les modes de collaboration entre entre savants indiens et occidentaux engagés dans la collecte de manuscrits).