photo-garcia
Diego
GARCIA-WEBER
Maître de conférences
Section : Sciences de la Vie et de la Terre
Thématiques :
Biologie cellulaire et signalisation

Biographie

Diego Garcia-Weber a suivi des études de Biologie à l’Université Autonome de Madrid (Espagne). Il a obtenu un Master en Biologie Moléculaire et Cellulaire, spécialité Microbiologie à l’université Pierre et Marie Curie (Paris VI) en 2011. Il s’est ensuite spécialisé en Biologie Cellulaire de l’Inflammation en soutenant sa thèse au Centre de Biologie Moléculaire Severo Ochoa de Madrid (CSIC-UAM) en 2017. Par la suite, il a étudié la signalisation inflammatoire en réponse aux infections bactériennes lors de son post-doctorat à l’Institut Cochin (Paris) jusqu’en 2020. Il a enseigné la Biologie Cellulaire en tant que Maître de Conférences stagiaire à l’Université Sorbonne Paris Nord entre 2020 et 2021 et a été nommé Maître de Conférences de l’École Pratique des Hautes Études en octobre 2021.

Programmes de recherche

Les travaux de Diego Garcia-Weber visent à mieux comprendre le phénomène inflammatoire. Lors de sa thèse, il s’est consacré à l’étude de l’activation l’inflammation au sein de l’endothélium vasculaire, la couche la plus interne des vaisseaux sanguins. Il s’est plus particulièrement intéressé à la façon dont certaines cytokines pro-inflammatoires modulent la fonction de barrière endothéliale, régulant ainsi le passage des cellules immunitaires et l’écoulement du plasma sanguin vers le tissu enflammé. Il a notamment décrit des mécanismes de régulation de la perméabilité endothéliale dépendants et indépendants des jonctions intercellulaires.

Par la suite, lors de son post-doctorat, il a étudié comment les cytokines sont produites en réponse aux infections bactériennes intestinales. Concrètement, il a identifié un nouveau motif moléculaire associé aux pathogènes, l’ADP-heptose. Ce métabolite, présent chez la plupart des bactéries à Gram-négatif, est un sucre capable d’être détecté par les cellules humaines et d’activer l’inflammation par une voie de signalisation qu’il a aussi caractérisée.

Récemment, ses recherches se sont orientées vers une meilleure compréhension du dialogue entre l’hôte et son microbiote dans le cadre des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin.

Actuellement, il s’intéresse notamment à la façon dont certains métabolites bactériens issus du microbiote régulent la fonction de barrière intestinale, ainsi que la production de cytokines.

Diego Garcia-Weber a suivi des études de Biologie à l’Université Autonome de Madrid (Espagne). Il a obtenu un Master en Biologie Moléculaire et Cellulaire, spécialité Microbiologie à l’université Pierre et Marie Curie (Paris VI) en 2011. Il s’est ensuite spécialisé en Biologie Cellulaire de l’Inflammation en soutenant sa thèse au Centre de Biologie Moléculaire Severo Ochoa de Madrid (CSIC-UAM) en 2017. Par la suite, il a étudié la signalisation inflammatoire en réponse aux infections bactériennes lors de son post-doctorat à l’Institut Cochin (Paris) jusqu’en 2020. Il a enseigné la Biologie Cellulaire en tant que Maître de Conférences stagiaire à l’Université Sorbonne Paris Nord entre 2020 et 2021 et a été nommé Maître de Conférences de l’École Pratique des Hautes Études en octobre 2021.