Zina COHEN

Diplôme :
Doctorat
Mention :
Histoire, textes et documents
Date :
jeudi 25 juin 2020 - 14:00
Analyse des matériaux d’écriture de manuscrits de la Génizah du Caire

 Soutenance en visioconférence

Zina COHEN soutiendra sa thèse de doctorat préparée sous la direction de Mme JUDITH OLSZOWY-SCHLANGER et M. Oliver HAHN

Co-tutelle avec l'Université de Hambourg (ALLEMAGNE)

  • Jury : Mme JUDITH OLSZOWY-SCHLANGER, Mme Ira RABIN, M. Geoffrey KHAN, M. Oliver HAHN, M. Daniel STOEKL ben EZRA

Résumé

Ce projet de doctorat porte sur la composition des matériaux d’écriture d'un groupe de manuscrits écrits au XIe siècle et trouvés dans la Genizah du Caire. Cette étude vise à comprendre mieux la production de manuscrits et, plus particulièrement, à mettre en évidence les tendances d'utilisation des différents matériaux d'écriture dans un grand nombre de documents. Nous avons opté ici pour une stratégie d’étude interdisciplinaire. Nous avons couplé l’utilisation de disciplines issues des sciences humaines à des observations scientifiques. Notre protocole d'examen, transportable et non-invasif, comprend une méthode d’imagerie dans le proche infrarouge pour l'identification du type d'encre et de la spectroscopie de fluorescence X pour la caractérisation élémentaire. Après traitement, les résultats ont été rassemblés dans une base de données et examinés à la lumière des informations descriptives disponibles pour chaque manuscrit.

Abstract

This doctoral project addresses the composition of writing materials in a group of manuscripts written during the 11th century, found in the Cairo Genizah. This study sheds light on the production of the manuscripts and uncovers patterns in the use of different writing materials in a statistically relevant number of documents. This study is based on an interdisciplinary strategy: using disciplines coming from the humanities coupled with scientific observations using a non- invasive, transportable protocol. The examination protocol consisted of near-infrared imaging to identify the type of ink used, and X-ray fluorescence spectroscopy for the elemental characterisation. After processing, the results were compared with the available descriptive information for each manuscript to  reveal patterns of use.