Martial VILDARD

Diplôme :
Doctorat
Mention :
Religions et systèmes de pensée
Date :
jeudi 31 mars 2022 - 14:00
Sociologie des dispositifs d "'accompagnement de la personne" : autorité voilée et travail sur l'individu. Conseil conjugal et familial, coaching professionnel, conseil spirituel.

Martial VILDARD soutiendra sa thèse de doctorat préparée sous la direction de M. Philippe PORTIER

  • Université PSL - Siège au 60 rue Mazarine, 75006 Paris - salle du conseil
  • Jury : M. Philippe PORTIER, Mme Dominique MEMMI, M. Didier DEMAZIERE, Mme Séverine MATHIEU, Mme Hélène STEVENS, M. Yannick FER

Résumé

Au cours des années 1990 en France, l'expression « accompagnement personnalisé » fleurit dans le discours des formateurs de toute obédience. Très rapidement elle s'impose avec la force de l'évidence dans des secteurs très variés : formation et reconversion professionnelle, éducation de la jeunesse, assistance sociale, accompagnement thérapeutique et psycho-thérapeutique, initiation et formation religieuse, démarche de développement personnel et quête du bien-être. Se développe rapidement un vaste réseau des « métiers de l'accompagnement ». Pour les accompagnateurs, aucun remède ne pré-existe à l'entrée du client dans le cabinet. Il n'est désormais du ressort d'aucun professionnel de dire à autrui où il doit aller et comment y parvenir. Chaque individu peut et doit trouver son point d'arrivée, élaborer « ses propres solutions » à partir de ses « ressources personnelles ». L'expansion rapide et massive du terme « accompagnement » a entraîné du même coup le rejet d'autres notions : il n'est plus question de diriger, d'assister, de former, d'orienter ou de prendre en charge mais bien d'« accompagner ». Dans cette thèse, les pratiques et les discours sur I'« accompagnement » sont appréhendés au prisme d'une sociologie de l'autorité. Nous proposons de comparer trois « métiers de l'accompagnement » ayant émergé à partir des années 1970 : le conseil conjugal et familial, le coaching professionnel et la relation d'aide spirituelle. Ce rapprochement surprenant permettra,de démontrer comment trois espaces sociaux - sphère familiale, professionnelle et religieuse - ont intégré et reconfiguré cette nouvelle normativité en matière de régulation des comportements individuels. Les fonctions sociales de l'accompagnement se révèlent multiples mais, loin d'encourager les dissidences, elles contribuent surtout au maintien de l'ordre du monde social tel qu'il est établit.

Abstract

During the 1990s in France, the phrase "personalized accompaniment" flourished in the discourse of trainers of all domains. Very quickly, it became obvious in a wide variety of sectors: professional training and retraining, youth education, social assistance, therapeutic and psycho-therapeutic support, religious initiation and training, persona! development and the quest for well-being. A vast network of "accompaniment professions" started rapidly developing. For the counselors, there is no pre-existing solution when the client enters the practice. It is no longer the responsibility of any professional to tell someone where they should go and how to get there. Each individual can and must find their own point of arrivai, develop "their own solutions" based on their "persona! resources". The rapid and massive expansion of the term "accompaniment" has led to the rejection of other notions: it is no longer a question of directing, assisting, training, orienting or taking charge, but of "accompanying". In this thesis, the practices and discourses on "accompaniment" are apprehended through the prism of a sociology of authority. To do this, we compare three "accompaniment professions" that emerged in the 1970s: marriage and family counseling, professional coaching, and spiritual counseling. This unconventional comparison will allow us to demonstrate how three social spaces - family, professional and religious - have integrated and reconfigured a new normativity to regulate individual behavior. Accompaniment has multiple social functions which rather than encouraging dissidence, contribute to maintaining the order of the social world as it is established.