Luca FARINA

Diplôme :
Doctorat
Mention :
Histoire, textes et documents
Date :
lundi 06 juin 2022 - 11:00
Astrologie et astronomie arabes dans la Constantinople paléologue

Luca FARINA soutiendra sa thèse de doctorat préparée sous la direction de Mme Brigitte MONDRAIN et Mme Elena CANADELLI

Co-tutelle avec l'Université de Padoue (ITALIE)

  • Via del Vescovado, 30, 35141 Padoue PD, Italie. Salle : Sala Bortolami
  • Jury : Mme Brigitte MONDRAIN, Mme Elena CANADELLI, Mme Marie-Hélène BLANCHET, M. Niccolò ZORZI, M. Antonio RIGO, M. Antoine PIETROBELLI

Résumé

La thèse de doctorat se donne pour objectif une redéfinition du contexte historique dans lequel s'est déroulé un renouveau des sciences, et des sciences occultes, à l’époque paléologue. Cela a été possible grâce à l'intérêt de certains érudits byzantins vis-à-vis des progrès scientifiques du monde islamique. Il s’agit, donc, de reconstruire l’importance qu’avait l’astrologie à la cour d'Andronic IV Paléologue, ainsi que le rôle joué par les traductions grecques de textes scientifiques arabes, notamment de ceux concernant les sciences occultes. Par conséquent, l'étude de cas porte sur la tradition manuscrite de la traduction grecque des textes astrologiques arabes d'Abū Maʿšar, de Māšāʾallāh et d'autres astrologues arabes qui ont été lus et copiés à Byzance, par exemple par Eleutherios, un collaborateur de Jean Abramios, et par Jean Abramios lui-même. En définitive, il vise à reconstituer l'histoire de ces textes, le contexte dans lequel ils sont entrés à Byzance et le rôle qu'ils ont joué, afin d'enquêter sur les liens intellectuels et textuels entre l'empire byzantin et le monde musulman.

Abstract

This doctoral dissertation aims to delineate the historical context in which took place the revival of sciences and occult sciences in Late Byzantium. This happened also thanks to the interests some Byzantine scholars had towards the progresses from the Islamicate world. In particular, it aims to reconstruct the importance of astrology at the court of Andronicus IV Palaeologus, and the role Greek translations of Arabic texts of sciences and occult sciences had at the time. Case study is the manuscript tradition of the Greek translation of the Arabic astrological texts by Abū Maʿšar, Māšāʾallāh and other Arabic astrologers who were read and copied in Byzantium, for example by Eleutherios, an associate of John Abramios, close to Andronicus IV Palaeologus and by John Abramios himself. In the end, it aims to reconstruct the history of such texts, the context in which they entered in Byzantium and the role they played, in order to shed some light on the links intertwined between the Byzantine empire and the Islamicate world from an intellectual point of view.