Kevin WASHETINE

Diplôme :
Doctorat
Mention :
Systèmes intégrés, environnement et biodiversité
Date :
jeudi 25 mars 2021 - 14:00
Optimisation continue des processus qualité de management des ressources biologiques dans le cadre des projets de recherche associés au cancer du poumon

Kevin WASHETINE soutiendra sa thèse de doctorat préparée sous la direction de Mme Emmanuelle GORMALLY

  • Visioconférence
  • Jury : Mme Emmanuelle GORMALLY, M. Andràs PALDI, Mme Diane DAMOTTE, Mme Aurélie CAZES, M. Paul HOFMAN

Résumé

Le cancer du poumon est la principale cause de décès par cancer dans le monde et son incidence globale continue à croître. Dans ce contexte, une augmentation constante du nombre de projets de recherche en oncologie thoracique s’associe à une demande accrue de ressources biologiques de qualité dans le but de découvrir et de développer des biomarqueurs applicables au quotidien au bénéfice des patients. Les biobanques sont les structures incontournables pour l’accès à ces ressources biologiques d’intérêts dans le domaine des sciences de la santé dont celui du développement de la médecine personnalisée liée au cancer du poumon. Un enjeu important réside dans le contrôle et l’optimisation des « processus qualité » de management des ressources biologiques dans le cadre des projets de recherche associés au cancer du poumon. Ceci pour répondre aux enjeux actuels et futurs d’une recherche translationnelle d’excellence et d’une médecine personnalisée de patients atteints d’un cancer pulmonaire. Dans ce travail de thèse, à travers l’exemple d’expertise de 10 ans de la Biobanque Côte d’Azur (LPCE) du CHU de Nice (BB-0033-00025), nous avons répondu aux enjeux essentiels de maintenir et d’optimiser la qualité des échantillons collectés à des fins de recherche translationnelle, d’optimiser les processus en lien avec l’évaluation de biomarqueurs ou encore de mettre en place des techniques de conservation et de sécurisation optimales d’ADN encapsulés à température ambiante à des fins de recherche. A l’exemple d’une biobanque thématisée sur le cancer du poumon, la maîtrise et l’optimisation continue de « processus qualité » dans la gestion de ressources biologiques permettent d’assurer la pérennité et la perforrmance durable de la biobanque au service de la recherche.

Abstract

Lung cancer is the leading cause of cancer death worldwide and its overall incidence continues to rise. In this context, a constant increase in the number of research projects in thoracic oncology is associated with an increased demand for quality biological resources with the aim of discovering and developing biomarkers that can be applied on a daily basis for the benefit of patients. Biobanks are essential structures that provide access to these biological resources of interest in the field of health sciences and particularly in the field associated with the development of personalized medicine related to lung cancer. An important issue lies in the control or optimization of "quality processes" for the management of biological resources in the context of research projects associated with lung cancer. This in order to meet the current and future challenges of excellent translational research and personalized medicine for lung cancer patients. In this thesis work, based on our 10-year expertise in the Biobanque Côte d'Azur (LPCE) of the CHU of Nice (BB-0033-00025), we answered the essential challenges of maintaining and optimizing the quality of samples collected for translational research purposes, optimizing processes related to the evaluation of biomarkers or implementing techniques for optimal conservation and security of encapsulated DNA at room temperature for research purposes. Following the example of a biobank focused on lung cancer, the control and continuous optimization of "quality processes" in the management of biological resources ensures the durability and sustainable performance of the biobank in the service of research.