Guillaume BIARD

Diplôme :
HDR
Date :
lundi 23 mai 2022 - 13:00
La sculpture en contexte. Éléments pour une étude de la perception antique des œuvres

Guillaume BIARD présente ses travaux en soutenance en vue de l'obtention de l'Habilitation à diriger des recherches

  • Lieu : INHA, salle Walter Benjamin, 2, rue Vivienne, 75002 Paris
  • Jury : M. François Queyrel, M. Ralf von den Hoff, M. Dietrich Boschung, Mme Emmanuelle Rosso, M. Denis Rousset, M. William Van Andringa

Le mémoire inédit s’intitule : « Corpus des portraits de Thasos ».

Guillaume Biard est spécialiste de sculpture grecque aux époques hellénistique et impériale. Ses travaux portent notamment sur les portraits, dont il aborde tous les aspects : les modalités techniques et matérielles de leur réalisation et de leur exposition, leur style et son évolution, mais aussi leur rôle politique et social dans la cité. Ancien membre de l’École française d’Athènes (2010-2014), il déploie ses activités à Thasos, dont il a publié plusieurs monuments et statues. Son intérêt pour l’étude technique des œuvres et de leur écrin architectural l’ont par ailleurs conduit à étudier la statuaire idéale, notamment au Val des Muses en Béotie et à Mandeure dans le Doubs. Son recrutement récent comme membre junior de l’Institut universitaire de France (2020-2025) lui permet de développer un pan plus théorique de ses recherches, consacré à la perception et à l’évaluation esthétique des œuvres par les Anciens. Cet aspect de son travail nécessite l’étude conjointe des vestiges archéologiques, des textes littéraires et des inscriptions, qui constituent des témoignages essentiels sur la formation du goût dans l’Antiquité. Dans l’enseignement qu’il dispense depuis 2016 à l’université d’Aix-Marseille en tant que maître de conférences, il s’efforce à donner à chaque étudiant l’occasion de développer sa culture et son esprit critique, ce qui lui a d’ores et déjà permis de mener une jeune chercheuse au seuil du doctorat. Il a complété cette participation à la formation intellectuelle des étudiants par un encadrement plus pratique de leur cursus, puisqu’il a assumé pendant un peu plus de deux ans la direction des études du département d’histoire de l’art et d’archéologie de l’université d’Aix-Marseille (2018-2020).