Florine ADOLPHE

Diplôme :
Doctorat
Mention :
Systèmes intégrés, environnement et biodiversité
Date :
mercredi 16 décembre 2020 - 09:00
Caractérisation de nouveaux gènes identifiés comme prédisposant aux cancers du rein familiaux

 Soutenance en visioconférence

Florine ADOLPHE  soutiendra sa thèse de doctorat préparée sous la direction de Mme Sophie GAD-LAPITEAU et M. Stéphane RICHARD

  • Jury : Mme Sophie GAD-LAPITEAU, M. Claude HOUDAYER, M. Sébastien GAUMER, M. Stéphane RICHARD, Mme Nathalie MAZURE, Mme Mathilde SIBONY

Résumé

Le cancer du rein (Renal Cell Carcinoma, RCC) est le 6ème cancer le plus fréquent chez l’adulte en France. Les RCC familiaux ne constituent que 5% des cas, mais leur étude a permis de mieux comprendre la carcinogenèse rénale et de développer de nouvelles thérapies. A ce jour, une dizaine de gènes de prédisposition aux RCC a été identifiée. Or, pour certaines familles, le gène en cause n’a pas été identifié. Mon projet consistait donc à rechercher des nouveaux gènes de prédisposition par l’analyse de séquençage d’exomes chez 13 de ces familles. J’ai détecté des mutations dans plusieurs gène candidats et me suis focalisée sur la caractérisation du gène NBR1 (Next to BRCA1). Il code un récepteur cargo de l’autophagie qui participe au renouvellement des composants cellulaires. Les études menées suggèrent que la mutation identifiée dans NBR1 peut altérer son rôle dans l’autophagie. Cependant, des analyses complémentaires sont nécessaires afin d’évaluer s’il s’agit d’un nouveau gène de prédisposition aux RCC.

Abstract

Kidney cancer (Renal Cell Carcinoma, RCC) is the 6th most common cancer in adults in France. Familial RCC accounts for only 5% of cases, but their study has led to a better understanding of renal carcinogenesis and the development of new therapies. To date, a dozen predisposing genes have been discovered for RCC. However, for some families, the causal gene has not yet been identified. Therefore my project consisted in the search for new predisposing genes by exome sequencing analysis in 13 of these families. I detected mutations in several candidate genes and focused on the characterization of the NBR1 gene (Next to BRCA1). It encodes for an autophagy cargo receptor that participates in the renewal of cellular components. The studies conducted suggest that the mutation identified in NBR1 may alter its role in autophagy. However, further analyses are required to assess whether it is a new predisposing gene for familial RCC.