Constance ARMINJON

Diplôme :
HDR
Date :
vendredi 16 octobre 2020 - 14:30
Pour une histoire polyphonique de la pensée islamique contemporaine

Constance ARMINJON présente ses travaux en soutenance en vue de l'obtention de l'Habilitation à diriger des recherches

  • EPHE, salle Gaston Paris, en Sorbonne, 17 rue de la Sorbonne, 75005 Paris, escalier E, 1er étage
  • Jury : M. CAMPANINI Massimo, M. BRUNNER Rainer, M.WORMS Frédéric, M. JAMBET Christian, M. AMIR-MOEZZI Mohammad-Ali

Le dossier « Pour une histoire polyphonique de la pensée islamique contemporaine » comprend :
- Un mémoire de synthèse ;
- Un ouvrage inédit, « Vers une nouvelle théologie en islam. Critiques et efforts de refondation » ;
- Trois livres et un choix d’articles.

À la lumière d’une métaphore musicale, le mémoire de synthèse vise à déceler les temporalités et les articulations des domaines de la pensée islamique contemporaine, ainsi qu’à rendre intelligible la pluralité synchronique interne à l’islam sunnite et shi’ite. Tout en étant imbriqués, les savoirs religieux islamiques ont évolué à des rythmes distincts depuis la fin du XVIIIe siècle. Au prisme de la notion de « réformisme », prégnante dans l’historiographie de l’Islam contemporain, les transformations des institutions et les reformulations survenues dans le droit, la théologie et les autres disciplines sont restées le plus souvent indifférenciées. L’historisation de la « nouvelle théologie » élaborée en islam sunnite et shi’ite, qui fait l’objet de l’ouvrage inédit, est donc indissociable d’un examen critique de cette historiographie. Dans un climat façonné par des institutions scientifiques promouvant l’interdisciplinarité ainsi que par de vifs débats, en Islam, sur « l’orientalisme » et les sciences de « l’Occident », le travail de synthèse est aussi une enquête sur les rapports entre l’histoire et les sciences sociales. Il invite enfin à concevoir l’histoire des savoirs islamiques comme une mise en abyme critique.