Antonio Giulio SPAGNUOLO

Diplôme :
Doctorat
Mention :
Histoire, textes et documents
Date :
jeudi 27 mai 2021 - 09:00
Les pierres de l'éternité. Les cimetières juifs de Ferrare à la lumière des registres communautaires et des épitaphes des stèles funéraires

Antonio Giulio SPAGNUOLO soutiendra sa thèse de doctorat préparée sous la direction de Mme Judith OLSZOWY-SCHLANGER

  • visioconférence
  • Jury : Mme Judith OLSZOWY-SCHLANGER, M. Saverio CAMPANINI, Mme Emma ABATE, M. Corrado MARTONE, M. Giancarlo LACERENZA

Résumé

La thèse se concentre sur les six cimetières juifs détenus et utilisés par les nations juives de Ferrare à travers l'histoire, à savoir les quatre terres italo-ashkénazes et les deux terres hispano-levantines. Dans la première partie de la thèse, les changements historiques et l'évolution des différentes zones d'inhumation sont explorés à travers un grand nombre de sources documentaires inédites, principalement trouvées dans la collection Ferrara du CAHJP à Jérusalem. Les reconstitutions historiques sont enrichies par les données contenues dans les pinkasim de la communauté, registres dressés par les Conseils ou Confraternités juifs au cours de la conduite régulière de leurs activités. Dans cette première section, deux informations importantes liées aux cimetières juifs de Ferrare ont également été incluses: la première sur la violation des enterrements et la seconde sur l'interdiction et la réutilisation des stèles funéraires. Après une introduction méthodologique et contextuelle sur les témoignages funéraires survivants, un échantillon de 100 pierres tombales conservées dans le grand cimetière juif de la Via delle Vigne est présenté, dont l'épitaphe a été transcrite et traduite. Il a été sélectionné sur la base de l'hétérogénéité temporelle, stylistique et de contenu des épigraphes.

Abstract

The thesis focuses on the six Jewish cemeteries held and used by the Jewish nations of Ferrara throughout history, namely the four Italo-Ashkenazi grounds and the two Hispano-Levantine grounds. In the first part of the thesis, the historical changes and the evolution of the various burial areas are explored through a large number of unpublished documentary sources, mostly found in the Ferrara collection of the CAHJP in Jerusalem. The historical reconstructions are enriched by the data contained in the community pinkasim, registers drawn up by the Jewish Councils or Confraternities during the regular conduct of their activities. In this first section, two significant insights related to the Jewish cemeteries of Ferrara have also been included: the first on the violation of burials and the second on the interdiction and reuse of funerary stelae. After a methodological and contextual introduction to the surviving funerary evidence, a sample of 100 tombstones preserved in the large Jewish cemetery in Via delle Vigne is presented, the epitaph of which has been transcribed and translated. It was selected on the basis of the temporal, stylistic and content heterogeneity of the epigraphs.