Anahita ZABETI JAHROMI

Diplôme :
Doctorat
Mention :
Histoire, textes et documents
Date :
lundi 19 juillet 2021 - 15:00
Imaginaire des montagnes et des eaux sacrées en Perse achéménide : les données écrites de l’archive des fortifications de Persépolis en contexte

Anahita ZABETI JAHROMI soutiendra sa thèse de doctorat préparée sous la direction de M. Philip HUYSE

  • En visioconférence
  • Jury : M. Philip HUYSE, M. Mark GARRISON, M. Bruno JACOBS, M. Wouter HENKELMAN, Mme Maria-Grazia MASETTI-ROUAULT, Mme Céline REDARD

Résumé

Les Achéménides (550-330 av. J.-C.) exerçaient des pratiques religieuses différentes. Le paysage sacré achéménide est un paysage varié qui s’est enrichi de diverses origines. Cette variété est reflétée dans les sources locales telles que les inscriptions royales, les vestiges archéologiques, et l’iconographie ainsi que les sources grecques. Parmi ces sources, l’archive des Fortifications de Persépolis (509-493 av. J.-C.) tient un rôle particulier qui, à la fois, complète et contredit certaines sources. Les textes des tablettes élamites de l’archive de Persépolis mettent en évidence l’intégration de la nature dans le paysage sacré. Les montagnes et les eaux étaient inscrites au sein du système administratif et économique persépolitain soutenu par l’État achéménide en tant que lieux de culte. La vénération de ces entités naturelles dévoile leur caractère sacré, présent sur les sites numineux élamo-achéménides, exprimé par certains traits linguistiques dans les tablettes de l'archive de Persépolis.

Abstract

The Achaemenids (550-330 B.C.) exercised different religious practices. Achaemenid sacred landscape is a varied landscape that has been enriched with various origins. This variety is reflected in local sources such as royal inscriptions, archaeological remains, and iconography as well as Greek sources. Among these sources, the Persepolis Fortification Archive (509-493 B.C.) plays a particular role which both complements and contradicts certain sources. The texts of the Elamite tablets from the Persepolis Archive demonstrate the integration of nature into the sacred landscape. Mountains and waters were inscribed within the Persepolitan administrative and economic system supported by the Achaemenid state as places of worship. The veneration of these natural entities reveals their sacred character, present on the numinous Elamo-Achaemenid sites, expressed by certain linguistic marks in the tablets of the Persepolis Archive.