L’évolution de la diversité linguistique

mardi 07 - 12:00 - jeudi 09 décembre 2021 - 14:00

Nicholas EVANS, Distinguished Professor à l'Australian National University (Australie), Directeur d’études invité par l’EPHE - PSL à l’initiative de Amina METTOUCHI et Isabelle BRIL donne quatre conférences sur le thème : L’évolution de la diversité linguistique.

visuel-dei-evans-v2.jpeg

Jeudi 25 novembre 2021, de 14h à 16h, Sorbonne, salle Gaston Paris
La diversité linguistique comme ressource scientifique
Les fondations de l'"espace des possibles", et l'expression de la diversité linguistique (de la phonologie à la sémantique en passant par la morphosyntaxe).

Lundi 29 novembre 2021, de 18h à 20h, Sorbonne, salle Gaston Paris
Évolution et co-évolution: concepts fondamentaux
Des gènes aux populations, en passant par le pont de la micro-évolution à la macro-évolution, la valeur adaptative, les solutions convergentes et divergentes, et la co-évolution.

Mardi 7 décembre 2021, de 12h à 14h, Sorbonne, salle Gaston Paris
Sélection et structuration de la diversité linguistique.
Types de sélecteurs, processus de compensation, et cohérence des systèmes : goulots d'étranglement et effets d'amplification.

Jeudi 9 décembre 2021, de 14h à 16h, Sorbonne, salle Gaston Paris
Multilinguisme, variabilité et évolution de la diversité.
La diversité serait-elle issue d'un multilinguisme originel (à travers innovations, convergences et divergences, intensité du contact, et cognition sociale) ?

 

Les conférences seront en anglais (et le powerpoint en français).
Inscription obligatoire (capacité d'accueil limitée à 40 personnes en présentiel).
Sorbonne : 17 rue de la Sorbonne, 75005 Paris.

S'inscrire aux conférences

 

Nick Evans dirige CoEDL (Australian Research Centre of Excellence for the Dynamics of Language) depuis sept ans, ainsi que l'Institut ECDI (Evolution of Cultural Diversity Initiative) créé en 2020. Il a travaillé sur un large éventail de langues aborigènes australiennes et papouasiennes en tant que linguiste, anthropologue et interprète, notamment. Il publie à la fois sur des langues ou groupes de langues peu décrites, et sur des questions de linguistique générale et typologique ou historique, ainsi que sur des domaines aussi variés que le multilinguisme, la cognition sociale, la phonologie, et les processus favorisant la diversification des langues à travers le temps. Le tout nouvel institut qu'il dirige (ECDI) est consacré à l'évolution des langues et cultures d'Océanie depuis 60 000 ans.
Il est auteur de deux grammaires et trois dictionnaires de langues aborigènes d'Australie et de Papouasie-Nouvelle-Guinée, de dix monographies et volumes (co-)édités, ainsi que de plus de deux cents articles dans des revues et ouvrages internationaux de premier plan. Il a été élu Fellow de l'Australian Academy of the Humanities (en 1997), de l'Australian Academy of Social Sciences (en 2016), Corresponding Fellow de la British Academy (en 2011), et Membre Honoraire à Vie de la Linguistic Society of America (en 2021).