XIIIe journée d'études doctorales en paléographie et codicologie hébraïques

lundi 06 décembre 2021 - 09:00 - 18:00

Pinqasim : la vie communautaire juive au Moyen Âge et au début de la modernité

XIIIe journée d'études doctorales en paléographie et codicologie hébraïques

Les communautés juives d’Orient et d’Occident étaient fondamentalement régies par l’écrit dans leur vie religieuse, intellectuelle et économique. Les instruments accompagnaient l’administration interne des structures communautaires et des fondations pieuses. Parmi eux des pinqasim, les registres communautaires, jouaient un rôle très important. Les livres de comptabilité enregistraient systématiquement des transactions des commerçants et des banquiers, les livres-journaux de communautés notaient scrupuleusement les événements marquants et dépenses, tandis que les tribunaux rabbiniques enregistraient un grand nombre des décisions variées. À cette gestion par écrit des affaires privées ou internes à la communauté juive s’ajoute l’enregistrement par des autorités non-juives, notamment en vue de la taxation. Malheureusement, peu de registres juifs sont encore conservés, et leur importance et mode de fonctionnement au sein des communautés est aujourd’hui mal connu. Cette pénurie documentaire a fait penser très longtemps à une absence de pratiques d’archive parmi les communautés juives d’autrefois. Pour renverser cette idée, notre journée d’études se penchera sur les exemples des registres du Moyen Âge et le début de la modernité encore conservés, pour mieux comprendre leur matérialité, leur fonctionnement et leur rôle. En outre, ça nous permettra de penser aux circonstances de leur préservation, ce qui nous aidera à comprendre leur portée historique.

Informations pratiques :

  • Lundi 6 décembre 2021, de 9h à 18h.
  • Inscription obligatoire.
  • Uniquement en visioconférence.

S'inscrire à l'événement