Yves Bruley nommé vice-président

jeudi 17 décembre 2020 - 09:30

Le Conseil d'administration de l'EPHE du 19 novembre 2020 a confirmé la nomination d'Yves Bruley au poste de vice-président chargé des relations internationales.

Yves Bruley, vice-président chargé des relations internationalesYves Bruley, maître de conférences HDR à la Section des sciences historiques et philologiques, enseigne l’histoire de la diplomatie et des relations internationales au XIXe siècle.

Ses recherches portent principalement, d’une part, sur l’histoire du ministère des affaires étrangères (les pratiques diplomatiques, l’administration de la diplomatie) et, d’autre part, sur l’histoire du système international au XIXe siècle (ses évolutions entre 1814 et 1914).

Vous venez de prendre vos fonctions, quelles sont vos missions ?

D’abord, me mettre au travail avec les personnes directement impliquées, en prenant connaissance de ce qu’elles font, de ce qu’elles pensent et de ce qu’elles aimeraient faire. Ma première mission est de favoriser la collaboration entre la direction des Relations internationales, qui est composée de trois personnes très compétentes, et toutes les composantes de l’EPHE. Les RI sont par définition une activité transversale. Ensuite, un vice-président rejoint une équipe et doit être en mesure de participer à toutes les discussions sur tous les sujets de l’EPHE.

Quels sont les principaux chantiers que vous entendez mettre en œuvre ?

Je dirais : primo, améliorer la visibilité de nos formations à l’étranger et permettre à ceux qui souhaiteraient venir chez nous d’y arriver sans obstacles pour y réaliser leurs projets. Secundo, accroître la mobilité de nos chercheurs et de nos étudiants vers l’étranger. Tertio, encourager nos collègues à susciter de nouveaux partenariats avec des universités étrangères, surtout dans les régions du monde où nous pourrions être plus présents.

Quel rôle peut jouer l'EPHE au sein des institutions françaises en charge de la politique internationale en matière d'enseignement supérieur, recherche et innovation ?

Il faut surtout leur rappeler nos spécificités et nos atouts : la France a les meilleurs spécialistes de tel type d’archives ou de telle méthodologie, de telle langue en voie de disparition ou de telle science en voie d’apparition, et c’est bien souvent à l’EPHE qu’ils se trouvent. L’EPHE offre depuis 150 ans un alliage idéal entre la recherche et l’enseignement, dans des spécialités rares et au plus haut niveau. C’est notre grande force et elle profite au rayonnement de la France.